Et pourquoi pas plutôt avoir recours au tirage au sort ?

Le tirage au sort est, pour le dire ainsi, le moyen le plus radical qui soit pour s'assurer que rien, et donc personne, ne puisse influencer le choix retenu. Il répond donc parfaitement à certaines préoccupations, comme le fait de s'assurer que les tenants d'un pouvoir ne se donnent pas les moyens de s'entretenir au pouvoir.

Cependant, le tirage au sort ne garantit en rien le fait que le résultat soit en accord avec la volonté des électeurs.

Dans la mesure où, pendant très longtemps, aucun système de vote ne pouvait assurer le respect des opinions exprimées par les électeurs et une bonne résistance aux manipulations, le tirage au sort pouvait en effet être considéré comme une option. Mais, dès lors que le jugement majoritaire rempli ces critères, la nécessité d'une solution aussi radicale se questionne.

NB : Il est question ici du tirage au sort comme substitut au vote. Le tirage au sort peut être tout à fait pertinent pour, par exemple, constituer des assemblées. C'est là une autre question, institutionnelle, relative à de toutes autres considérations.

Une décision collective à lancer ?

c'est parti !